over the borderline

19 janvier 2008

le spleen du hasard des lumières dans le noir.

wine_crucifix

à tout prix sortir de ce coma dans lequel je me suis plongée pour  anéantir tout le malheur.
je me réveille difficilement, très lentement, parfois il me semble crier victoire, me dire que ça y est je ressens la vie en moi, que je suis prête de nouveau à pleurer de joie et rire de désespoir, à aimer à la folie , à sentir le vent d'été, doux, romantique sur ma peau qui frissonne, mes yeux d'enfants se rallumeraient.  mes yeux d'enfants tournés vers le ciel     toujours   qui ont tant rêvé de ma Vie, de mon Amour...je voudrai tant les retrouver, j'aimerai tant revêtir ma petite âme.   
un jour j'ai abandonné la petite fille et son joli coeur sur le bord du chemin triste et sale. 
.écrire pour me retrouver. écrire pour ne plus jamais me perdre.

. la folie c'est l'enfance .

alors, pour continuer si seule sur le chemin, la folie a quitté les yeux et ils se sont endormis.

Pour me comprendre

Il faudrait avoir rencontrer
L'amour le vrai.
Vous comprenez le grand amour.
Et savoir qu'après
A quoi sert de vivre encore un jour.

c'était pas permis d'aimer si fort . si fort que le petit coeur a eu mal à en mourir.
j'ai suivi le chemin droit, si bête dans le monde. j'ai tout avalé  machinalement  pour remplir le vide, je me suis gavée  des jours qui passent et  je nous ai enterré,  mon amour,  mon passé et ma petite âme malade.   
j'ai eu tant de fois le mal au ventre , le mal à la gorge.

je voudrais avoir le vertige pour de vrai,  fort , encore.

mes yeux tristes ont tant pleuré sur notre tombe
mes yeux tristes ont tant pleuré sur ma Vie, sur mon Amour vaincus.
c'est ça la vie ? c'etait pas ça ma Vie...

2029

le rêve américain...
m'enfuir et rejoindre les routes  d'ou ce sont enfuis  les idéalistes  par désespoir  se perdre  dans les insomnies au bord  des routes  mystèrieuses respirer le spleen du hasard des lumières dans le noir.
se réveiller dans les matins fragiles
rejoindre les âmes déchus, embrasser Marilyn...    

                                                                    et un jour je raconterai mon coeur qui a aimé
                                                    pour retrouver mes yeux d'enfants  et  la  folie qui brille
                                                                    le conte d'une princesse, la tragédie d'une amoureuse
                                                    ses mains tremblantes, son coeur qui tombe lourd, sa gorge serrée
                                                    ses plus beaux jours
                                                    ses baisers mortels sur le balcon de sa chambre ses nuits d'étés...

je veux me réveiller. aspirer le tourbillon en moi.

partir partir partir partir partir partir partir partir partir partir se réveiller partir partir partir partir partir partir partir partir partir.

Pour renaître
De tes cendres
Il te faudra
Réapprendre
Aimer vivre, rester libre

Délaisser
Tes amertumes
Te frayer
Jusqu'à la lune
Un passage, il me faut me croire

.partir pour me retrouver, écrire pour ne plus me perdre.

                                                                                                                            

Posté par luscious lolita à 23:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]